Instantanné d’éjac

Voici une illustration parfaite de la difficulté de réunir l’ensemble des conditions à une bonne photographie: tout d’abord le réglage de l’appareil, qui doit pouvoir saisir le jet de sperme malgré la rapidité de l’action, l’éclairage, et bien sur le sujet, gay, et ici particulièrement musclé, qui doit pouvoir se branler jusqu’à la jouissance, sans que les mains ne participent à la phase finale de l’éjac !

Nuits latines avec Enrique et Juan

Une photo prise par une tierce personne encore anonyme, de son téléphone portable, alors que ses deux amis latinos Juan et Enrique se sont pris d’une farouche envie de sodomie dans la salle de bain de leur chambre d’hôtel. Chaleur latine pour sueur divine de l’effort pénétratif fournit dans cette position doggystyle qui saura inspirer les amateurs d’acrobaties sexuelles et anales.

Max a Los Angeles

Un cliché du dernier voyage de Max, revenu la semaine passée, et déja en train de regarder les vols pour s’y rendre a nouveau prochainement ! Notre beau canadien au physique bodybuildé, célibataire malgré son dos et ses bras gonflés a bloc, m’avait averti de son périple solitaire en quête de gay-minets américains. Sa visite prolongée de certains campus s’est soldée par un succès !

Dilatation anale maximale

Un exemple de pratique de dilatation d’anus maximale, ou ‘anal stretching’, les deux mains écartants les fesses pour un angle pénétratif optimum. Habituellement propre aux préliminaires, cette ouverture d’anus est très en vogue parmi la population gay comme appéritif introductif. Adjointe a une bonne lubrification, on ne trouvera pas mieux en matière d’échauffement…

Steven en solo masturbatoire

Steven vît dans le texas et loin de toute occupation et de toute civilisation gay et sexuellement attirante, il ne dispose que d’une webcam pour ouvrir son esprit aux fantasmes du jeune minet. Se touchant la queue sans tabous devant sa cam, l’étudiant a fait plusieurs rencontres virtuelles mais attends toujours la bite de sa vie, la baise de sa vie, l’homme de sa vie, et une meilleure connexion internet….



Cuisine TTBM

Mike est un inconditionnel des forums homosexuels dans lesquels il se plaît à raconter ses dernières conquêtes. La dernière en date est celle d’un beau minet tatoué qui le suce dans sa cuisine (toute équipée, comme lui), avant de l’enculer sur la table, muni de sa bite impressionante. Il est évident que les deux compères d’un soir s’amusent…



Amateurisme étudiant emo

Deux étudiants Emos assez connus parmis certaines communautés virtuelles gays se sont achetés une Webcam afin de passer dans une autre dimension de sexualité gay ; le e-partage ! Filmés de manière amateur, les deux complices exhibent leur queue de minets devant l’objectif et prennent plusieurs clichés de leur pénétration anale ainsi que d’une fellation baveuse à souhait. Savoir exiter autrui est un art à consommer sans modération !



Sodomie portugaise

Une histoire de tourisme homosexuel lors d’un périple au portugal ! Ces photos proviennent de l’album privé de Matt qui s’est envolé dans la pénincule ibérique voilà deux ans. Il y raconte en commentaires :  » Jamais une semaine de festivités n’aura été aussi intense ! Les hispanniques sont aussi chauds que cochons, et les rencontres avec la population latine ne manque pas. Juan hier, Marco ce soir, entre un brun ténébreux et un petit cul latin mon coeur balance !  ».



Institut suédois

Un institut très gay dont nous tairons le nom, et qui n’accepte pas n’importe quel individu en son sein ! Situé en Suède seuls les étudiants sportifs de haut-niveau sont acceptés, après entretien. Ces deux bogoss blondinets, gays et solides se donnent régulièrement du plaisir après leur cours, et c’est ainsi que ces photos nous sont parvenues. Physique de rêve et langoureuse fellation, le rythme soutenu de ces entraînements ne semble pas accessible à tous !



Esclaves gays BDSM

Une brochette d’esclaves gays BDSM prenant un plaisir immodéré à s’exciter par les chaînes et par le cuir. Ces clichés proviennent d’un club ‘underground’ d’étudiants hardcore pratiquant le bondage et les mises en scènes. Pratique en vogue, une victime est généralement désignée pour profiter pleinement du traitement des ‘bourreaux’, qui dès lors possèdent le corps du pauvre se faisant sodomiser et fouetter a tour de rôle.